Acheter EOS : une blockchain très rapide et compatible avec Ethereum

EOS une blockchain très performante

Blockone a créé EOS dont le CTO est Dan Larimer. Il est à l’origine de Bitshares et Steem. Steem est d’ailleurs basé sur la même technologie qu’EOS.  Il a donc de solides expériences dans le domaine de la blockchain. Il a décidé de se consacrer totalement au projet EOS. EOS est clairement intéressant à acheter (cela reste mon avis et seulement mon avis. Faites vous votre propre opinion en lisant cet article et en parcourant le whitepaper du projet).

pub-binance-EOS

EOS effectue une ICO depuis Juin 2017. Elle se passe en 2 phases. La première phase s’est déroulé le 26 Juin 2017 et 20% des tokens EOS ont été vendu pour 185 millions en ETH.

Le seconde phase est toujours en cours avec 350 périodes de 23 heures. En fonction du nombre de contributeurs et de la somme émise, chaque contributeur recevra un nombre d’EOS proportionnel à la valeur injecté et le nombre de contributeurs. Si vous étiez tout seul sur une phase de 23 heures, vous pourriez rafler 1 millions d’EOS avec 1 ETH. Bien évidemment cela n’arrive jamais et il est plus judicieux de passer par les plateformes d’échange pour s’en procurer au prix du marché.

EOS fait son ICO sur la blockchain d’Ethereum et ses tokens sont donc ERC-20. En revanche, dès que le mainnet sera en place (horizon Q2 2018) les tokens EOS passeront sur la blockchain EOS. Il faut imaginer EOS comme un système d’exploitation pour les blockchains.

EOS n’est pas réellement un concurrent d’Ethereum mais bien compatible. En effet, nous pourrions très bien imaginer, une application utiliser la blockchain Ethereum et intégrer le système EOS par dessus pour améliorer la scalabilité de leurs projets.

Le testnet a été lancé fin 2017 et s’est déroulé avec succès. Cela veut dire qu’EOS va pouvoir tester son système sur le domaine publique. Le mainnet devrait suivre comme dit précedemment en Q2 2018.

Inflation de 5% sur le réseau EOS

Il n’y a pas de frais de transaction sur le réseau EOS. En revanche, il faudra avoir en sa possession un certain nombre de tokens EOS pour envoyer par exemple 50 transactions par jour. L’utilisation du réseau sera proportionnel à la quantité d’EOS que vous possédez.

Ce système sera transposable à des applications qui utilisent le réseau EOS. En résumé, plus vous avez de tokens EOS plus vous pourrez utiliser le réseau EOS.

Mais si les frais sont inexistants qui paie ? Le système d’inflation va permettre à EOS de payer les producteurs. Nous détaillerons le rôle des producteurs de la partie suivante. Chaque année, 5% de tokens EOS seront distribués aux producteurs pour les récompenser du travail fourni.

EOS paie les producteurs. Les utilisateurs du réseau ne paieront pas comme c’est le cas dans un système proof of work.

DPOS Delegated Proof of stake  : Proof of stake de EOS

Il n’y a pas de mining. D’où la mise en place du DPOS. EOS va permettre à 21 producteurs d’assembler les blocs pour les transactions du réseau.

Ces 21 producteurs seront sélectionnés par les utilisateurs du réseau à l’aide d’un vote. Les candidats, pour obtenir ce poste, devront convaincre les utilisateurs du réseau.

Le producteur devra prouver qu’il a le matériel adéquat pour assembler les blocs et qu’il pourra assurer le travail continuellement.

Un producteur défaillant pourra être sorti de son poste par les utilisateurs. Ils devront simplement transférer leurs votes sur un autre candidat qui prendra le relai à son tour.

Plus un producteur a de votes plus il a la possibilité d’assembler des blocs et donc plus il touchera d’EOS pour le travail fourni.

EOS va créer une charte Pear to pear que les utilisateurs d’EOS pourront modifier par système de vote. Par exemple, si le réseau est utilisé à des fins illégales, les utilisateurs pourront prendre ou non le risque d’accepter cette utilisation.

La communauté pourra ainsi influencer l’avenir d’EOS et prendre des décisions pour faire grandir le réseau.

EOS est un projet totalement communautaire. EOS met en valeur les détenteurs de tokens et les intègrent totalement aux processus du système.

Sans rentrer dans le détail, le logiciel EOS met en place des systèmes de permissions avec des niveaux. Un titulaire de compte EOS pourra donc donner des permissions à un ami. Des actions pourront donc être parallèlement effectuées sur chaque compte.

Scalabilité horizontale de EOS

L’architecture d’EOS va permettre de “scaler”  horizontalement.

Lorsqu’un mineur travaille sur un bloc Bitcoin, il peut le faire à l’aide d’un seul processeur.

En revanche, EOS va mettre en place 6 cycles sur un bloc et il pourra être scaler simultanément par 6 processeurs. Cette technologie va permettre à EOS de considérablement augmenter sa scalabilité et donc sa vitesse de transactions.

EOS peut atteindre jusqu’100 000 de transactions par seconde et annonce plus d’1 millions de transaction quand le système sera totalement déployé.

Projets sur la technologie EOS

Everipedia est arrivé sur la blockchain EOS. Everipedia a été créé par le fondateur de Wikipédia. Il s’est allié à EOS pour lancer cette ressource d’informations sur la technologie de la blockchain.

EOS va également proposer un système de stockage. EOS pense pouvoir surpasser Ethereum sur le nombre d’applications sur leur blockchain.

Comment acheter EOS

EOS semble être un projet très ambitieux et bien soutenu. Il est à suivre de près tout comme son prix qui est à 11.74€ aujourd’hui. Pour acheter du EOS, vous pouvez aller sur la plateforme Binance.

En attendant la sortie du logiciel EOS, vous pouvez stocker vos EOS sur MyEtherWallet et donc sur une ledger wallet.

Que pensez-vous du EOS ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Auteur: Lo

Partagez le euh... topic !